Banniere

Place de l’Etoile - Charles de Gaulle

JPEG - 8.3 ko

Jusqu’à la fin du XVIIIème, la Place de l’Etoile n’est qu’une butte de terre qui accueille un carrefour hors de Paris. A la création de la Place Louis XV (Concorde), l’architecte Gabriel fait en sorte qu’une seule pente régulière joigne la Place Louis XV et le Pont de Neuilly. Entre 1768 et 1774 on écrête la butte et on crée une esplanade circulaire sous les directives de l’ingénieur Perronet.

En 1787, pendant la construction de l’Enceinte des Fermiers Généraux, Ledoux établit deux pavillons d’octroi sur la place. Ceux-ci sont démolis en 1860 lorsque l’octroi recule jusqu’à la Porte Maillot.

C’est Hittorff qui élabore les façades du pourtour de la place qui sont aussitôt camouflées par Haussmann qui ne les apprécie pas derrière une triple rangée d’arbres.

L’Arc de Triomphe

JPEG - 9.8 ko

En 1806 Napoléon, vainqueur d’Austerlitz décrète I’érection de l’Arc de Triomphe. Les difficultés politiques, financières et militaires du pays font que cette construction interrompue puis reprise se prolonge jusqu’en 1833 et qu’à la gloire des armées impériales s’ajoute celle des armées révolutionnaires.

A la mort de Napoléon, son corps passe sous l’arche lors de la cérémonie funèbre. De même la dépouille mortelle de Victor Hugo est exposée une journée sous l’Arc de Triomphe, recouverte de noir, pour que le peuple parisien puisse lui rendre hommage. Depuis 1920, c’est sous, l’Arc que repose, le corps du Soldat Inconnu pour lequel la Flamme du Souvenir brûle depuis 1923.

Sur la plate-forme de l’Arc on découvre une vue magnifique sur Paris, puisqu’on se trouve à mi-chemin et au point le plus haut de la perspective s’étendant du Louvre à la Défense.

par Webmaster
Publié le 27 octobre 2002 - Modifié le 17 septembre 2006
 
Site réalisé avec Spip 1.9.2c [10268] - Espace Privé
Hit-Parade
Nous avons fait l'objet d'une déclaration à la CNIL, récépissé de déclaration N°732213